top of page

Private Equity

Private Equity: Investir dans l'économie réelle

Qu'est-ce que le Private Equity ?

Historiquement réservé à une clientèle institutionnelle et à des investisseurs particulièrement fortunés, le Private Equity tend à se démocratiser et devient maintenant plus accessible.

Également connu sous le nom de capital-investissement, le Private Equity est une forme d'investissement dans des entreprises non cotées en bourse. Cet investissement peut se faire soit au travers de titres de capital ou de titres de dette. Il implique l'apport de capitaux par des investisseurs privés pour soutenir la croissance, le développement ou la restructuration d'entreprises. Cette approche vise à générer des rendements à long terme en participant activement à la gestion des sociétés dans lesquelles on investit, souvent en collaborant étroitement avec les équipes dirigeantes pour maximiser la valeur et le potentiel de l'entreprise cible.

 
Quest-ce-que-le-private-equity--850x560.webp

Une classe d'actif compétitive 

Selon France Invest, l’association des investisseurs pour la croissance, le capital-investissement français affichait, en 2020, un rendement de 11,7 % par an sur 15 ans. Pour comparaison, sur la même période, le CAC 40 a affiché une performance annuelle de 5,4 %.

Des données à mettre en perspective avec le risque important de perte en capital inhérent à l'investissement dans le private equity. 

De plus, le capital-investissement est une classe d’actifs peu liquide, sauf s’il est souscrit via un contrat d’assurance vie.

Qu'apporte le Private Equity dans une stratégie patrimoniale ? 

Investir en Private Equity présente de nombreux avantages. Ces avantages sont toutefois à mettre en perspective avec les risques associés et la durée longue de ce type d'investissement, généralement comprise entre 4 et 6 ans.

 

Rendement attractif : le Private Equity offre un potentiel de rendement plus élevé que les actifs traditionnels. Ce surcroit de performance est entre autres généré par "la prime d’illiquidité". Historiquement, les performances moyennes annuelles du marché en générale, sur la période 2007-2021, ont été de 12,2% pour le capital investissement.

Financement de l'économie réelle : le Private Equity joue un rôle essentiel dans le financement de l’économie réelle en fournissant des fonds aux entreprises, généralement de taille intermédiaire.

Diversification du patrimoine : le Private Equity est un investissement qui s’insère dans la diversification nécessaire du patrimoine. Cette diversification est essentielle pour réduire le risque associé.

Protection contre la volatilité des marchés boursiers : en raison de leur nature non cotée, les investissements en Private Equity peuvent offrir une protection contre la volatilité des marchés.

Accès à des gérants expérimentés : Investir en Private Equity permet de bénéficier de l’analyse et de l’expertise de professionnels. Le marché privé permet des analyses en profondeurs des sociétés sous-jacentes.

Comment investir en Private Equity ?

Contrairement à une idée reçue, le capital-investissement n’est pas réservé qu’aux investisseurs institutionnels. Les particuliers peuvent également réaliser des investissements en private equity. Cela peut se faire via cinq modes de détention :

  • En direct : ce canal est réservé aux personnes averties et disposants de fonds conséquents.

  • Via l'achat de parts de fonds de placement. Il en existe deux types : les Fonds commun de placement à risque (FCPR) et les Fonds professionnel de capital-investissement (FPCI). Tous les deux sont accessibles aux particuliers dans le cadre d’une gestion privée mais les tickets d’entrée sont importants. Il faut par exemple disposer de 100 000 euros pour souscrire à un FPCI.

  • Via l’achat de parts de fonds de défiscalisation. Les Fonds d’investissement de proximité (FIP) et les Fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) offrent des avantages fiscaux en échange d’un risque plus important.

  • Le financement participatif : des plate-formes permettent aux particuliers d’investir au capital de sociétés pour des montants inférieurs. Le ticket d’entrée moyen est de 500 euros.

  • Via une assurance vie. C'est possible depuis la loi Macron du 6 août 2015 qui facilite la détention du non-coté dans le cadre d'un contrat multisupport.

 

Il est important de noter que le couple risque/rendement varie fortement en fonction du type de détention choisi. Il faut donc se renseigner en amont pour savoir lequel correspond le mieux à vos besoins. Quel que soit le canal que vous choisirez, le placement en private equity concerne prioritairement une clientèle avertie qui, dotée d'un patrimoine financier conséquent, peut en mobiliser en partie sur une longue période dans une stratégie de diversification.

Discutons de vos projets !

 

Discutons dans nos bureaux ou par visioconférence des différents projets que vous envisagez !

Déjà client ?

 

Accédez à votre espace client afin suivre vos investissements et d'avoir une vision global de votre patrimoine

bottom of page