top of page

Optimiser votre Fiscalité

Ensemble, maîtrisons votre fiscalité

En France, la fiscalité est en constante évolution. Une vigilance accrue vis-à-vis des évolutions législatives et des décrets en vigueur est essentielle pour maîtriser et optimiser les différentes composantes fiscales liées à vos revenus et à votre capital. Cette maîtrise constitue un atout indéniable dans l'élaboration d'une stratégie patrimoniale, prévenant ainsi d'éventuelles pertes non négligeables.

Les impôts peuvent être transformés en leviers pour la création de capital, pour peu que la stratégie appropriée soit mise en œuvre. Nos conseillers sont là pour vous accompagner, vous aider à appréhender et à réduire votre fiscalité, tout en renforçant vos investissements grâce à une optimisation de votre épargne.

jeune-conseiller-expliquant-document-juridique-au-client-dans-son-bureau.jpg

Des dispositifs fiscaux sur-mesure

Plusieurs dispositifs fiscaux sont à votre disposition pour capitaliser tout en bénéficiant de réductions ou déductions d'impôt. Le choix de ces dispositifs dépend de votre situation financière et de vos objectifs.

La réduction de votre imposition est envisageable grâce à des investissements dans l'immobilier, tirant parti des décrets en vigueur, ou encore par le biais d'enveloppes fiscales favorisant l'accumulation en fonction de votre tranche marginale d'imposition.

 

Immobilier

Parmi les stratégies visant à alléger la pression fiscale, l'immobilier se présente en premier lieu. Cependant, nous recommandons une prudence extrême. Nous déconseillons fortement les stratégies d'investissement immobilier axées uniquement sur la réduction de l'impôt sur le revenu. Ces approches impliquent souvent des biens coûteux et des montages financiers peu rentables au final.

Il est essentiel de ne pas perdre de vue les avertissements généraux concernant l'immobilier, même lorsque l'objectif est la maîtrise de la fiscalité (voir "Acheter de l'immobilier : pièges à éviter et bons réflexes à avoir"). L'accent doit être mis sur la création d'un patrimoine immobilier locatif, éventuellement accompagné d'une épargne forcée via un emprunt, générant ainsi des revenus complémentaires. Les dispositifs disponibles comprennent :

  • La loi Pinel, permettant une réduction de 21 % de l'investissement sur l'impôt sur les revenus jusqu'à 300 000 € d'investissement

  • La loi Malraux, offrant une réduction d'impôt de 22 % ou 30 % (selon les zones) du montant des travaux, dans une limite de 400 000 €

  • La loi sur les Monuments Historiques, s'adressant exclusivement aux investisseurs à revenus élevés (tranches marginales d'imposition de 41 % ou 45 %), les travaux étant déductibles des revenus globaux

 

Financier

Pour réduire l'impôt sur le revenu, des investissements dans certains supports financiers sont également envisageables, tels que :

  • Les FIP (Fonds d'Investissement de Proximité - 25 % de réduction d'impôt),

  • Les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation - 25 % de réduction d'impôt),

  • Les FIP Corses et Outre-mer (30 % de réduction d'impôt),

  • Les SOFICA (Sociétés pour le Financement du Cinéma et de l'Audiovisuel - 36 % de réduction d'impôt).

Notre avis est mitigé sur les FIP et les FCPI en raison du risque élevé (investissement direct au capital de PME), de la durée de placement relativement longue (6 à 10 ans) pour un avantage fiscal modeste (25 %) et une rentabilité incertaine. Ces placements devraient être considérés de manière ponctuelle, en marge, et ne pas constituer la base d'une stratégie patrimoniale. Le choix du gestionnaire doit être effectué avec soin pour cibler des sociétés de gestion ayant démontré leur capacité à réaliser des plus-values et à liquider intégralement les fonds à l'échéance de l'engagement de conservation.

Les FIP Corses et Outre-Mer sont envisageables pour des raisons fiscales et de diversification patrimoniale. Cependant, en raison des zones géographiques restreintes, la Corse ou les Outre-Mer, l'investissement peut être limité, et la liquidité à terme peut poser problème. La rentabilité dépend principalement de la réduction d'impôt, avec l'objectif de récupérer entre 90 % et 100 % de la mise initiale sur une durée de placement recommandée de 8 à 10 ans.

Par ailleurs, nous déconseillons les SOFICA, sauf si l'investisseur est particulièrement motivé par l'industrie cinématographique. Enfin, les investissements Girardin sont intéressants pour réduire l'impôt sur le revenu, mais ils présentent un risque de requalification non négligeable, avec des redressements pouvant être coûteux.

 

Epargne retraite

Les versements dans le PERP (Plan Epargne Retraite Populaire) et dans le PER (Plan d'Epargne Retraite) permettent de déduire les versements des revenus. Il s'agit d'une déduction et non d'une réduction ou d'un crédit d'impôt. Ces investissements sont à considérer pour les contribuables bénéficiant de tranches marginales d'imposition élevées (30 %, 41 % ou 45 %). Cependant, l'objectif de la retraite ne doit pas être perdu de vue, car il s'agit avant tout d'un contrat d'épargne retraite avec une sortie en rente, visant à compléter les revenus à la retraite.

 

Nos solutions immobilières d'optimisation fiscale

mur-immeuble-dans-ville-marseille.jpg
Loi Malraux
celebre-place-terreaux-lyon-nuit-france.jpg
Monuments Historiques
salon-canape-bleu-table-basse-lampe-dessus.jpg
Location Meublée (LMNP)
gros-plan-partenaires-affaires-serrer-main-apres-deal.jpg
Nue-Propriété

Discutons de vos projets !

 

Prenez rendez-vous avec nous pour discuter de ce qui vous convient le mieux

Déjà client ?

 

Accédez à votre espace personnel pour suivre vos investissements

bottom of page